Skip to main content

Suivez le déroulé des épisodes volcaniques sur la péninsule de Reykjanes

Qu’elles soient aménagées ou encore totalement naturelles, les sources chaudes agrémenteront votre séjour d’une douceur dont il serait dommage de se priver.

Sources chaudes en Islande

La douceur de vivre à l’islandaise

Se baigner dans les sources chaudes est l’activité sociale et culturelle islandaise par excellence. Comme on prendrait un verre en terrasse en France, les Islandais aiment se rencontrer et se raconter leur journée à la piscine juste après le travail. Pendant l’hiver, elle est une manière de maintenir le lien social et de motiver les Islandais à sortir de leur nid douillet. Les sources chaudes sont soit complètement naturelles, se présentant parfois comme une simple mare dans un champ, ou une rivière dans laquelle on se baigne librement, à des bassins aménagés en extérieur, jusqu’au spa plus ou moins luxueux. Dans les piscines et les spas, la température est beaucoup mieux régulée que dans la nature et parfois certains baigneurs pourront être déçus par une eau tout juste tiède, la neige fondue venant parfois refroidir l’eau. Les sources chaudes naturelles se situant bien souvent sur des propriétés privées, vous pourrez y accéder après avoir obtenu l’accord du propriétaire ou parfois, en vous acquittant d’une participation financière.

Les mœurs locales

Les sources chaudes étant par définition complètement naturelles, et les spas n’utilisant que très peu de chlore, la pratique locale veut que chaque baigneur se douche sans maillot de bain (donc totalement nu) avant d’accéder aux bassins. Fidèle à la tradition nordique, la pudeur n’a pas sa place chez les Islandais. Soyez tranquille, chacun vaque à ses occupations, aucun regard déplacé ne viendra vous perturber, sauf si vous ne respectez pas la règle imposée, auquel cas certains islandais ne manqueront pas de vous rappeler à l’ordre.

À Reykjavík, on ne déroge pas à la règle d’aller se baigner après le travail et, tout comme les Islandais, nous disposons d’un abonnement à l’année nous permettant d´accéder aux  piscines de la ville : Vestubæjarlaug, Laugardalslaug, Sundhöllin pour nos favorites, ou encore Grafarvogslaug et Árbæjarlaug. Si en France, piscine rime souvent avec natation, en Islande, la piscine est avant tout un moment de détente. Le coût relativement modéré de l’entrée (autour de 1000isk) permettra à chacun d´en profiter après une journée de visite souvent bien remplie.

Sources chaudes en Islande
Sources chaudes en Islande - Blue Lagoon
Sources chaudes en Islande - Reykjadalur
Sources chaudes en Islande - Secret Lagoon
Sources chaudes en Islande - Geosea
Sources chaudes en Islande - maillot de bain
Sources chaudes en Islande - Pollurinn

Des sources chaudes, partout à travers le pays

La baignade traditionnelle dans les bassins d’eau chaude se pratique été comme hiver. On aurait tendance à penser qu’il va de soi qu’à l’arrivée de l’hiver, on se replie à l’intérieur… et bien non, point du tout ! Les bassins se situent quasiment tout le temps à l’extérieur, en plein air ! Une manière toute trouvée de réguler sa température corporelle, évitant ainsi de trop se déshydrater (mais pensez à vous munir d’une gourde, on transpire malgré tout beaucoup!)

Sundhöllin (Reykjavík).

Située en plein cœur de la capitale islandaise et juste à côté de la célèbre église de Hallgrímskirkja, c’est l’une des nombreuses piscines où les habitants de Reykjavík aiment venir se détendre après une journée de travail. Une bonne occasion de pouvoir discuter avec des locaux !

Blue lagoon (Reykjanes).

Si certains le considèrent parfois comme un attrape touriste, le Blue Lagoon reste parmi les incontournables lors d’un séjour de quelques jours en Islande, afin de profiter des bienfaits de ses eaux turquoise. Si vous y croiserez certainement beaucoup de touristes, sachez que les Islandais affectionnent aussi ce spa, notamment à la période des fêtes de fin d’année. Facilement accessible depuis l’aéroport, le Blue lagoon est une halte idéale si vous visitez la péninsule de Reykjanes.

Découvrir la péninsule de Reykjanes avec nous.

Reykjadalur (Hveragerði, côte Sud).

Rivière naturellement chaude qui s’écoule depuis les plateaux du massif volcanique d’Hengill, elle est extrêmement populaire auprès des locaux. Idéalement située a seulement 45 minutes de Reykjavík, vous devrez randonner un peu moins d’une heure, si vous marchez bien, pour rejoindre le site. Aménagée avec des platelages en bois, vous pourrez vous changer derrière les paravents faisant office de vestiaire de fortune (attention aux courants d’air !). Les pierres disponibles dans la rivière servent souvent à se créer ses propres petits bassins, la rivière n’étant pas très profonde. Après la fonte des neiges, la température peut être relativement fraîche et au contraire, une activité géothermique plus élevée entraine une hausse de température, veillez à vérifier la température de l’eau avant de vous y immerger. Si l’accès se fait gratuitement, vous devrez toutefois vous acquitter des frais de parking à l’entrée du site.

Secret Lagoon (Flúðir, cercle d´Or).

C’est sans doute l’un des endroits que nous recommandons chaudement après avoir fait une excursion au Cercle d’or. Excellent endroit pour se relaxer, c’est l’un des spas les plus anciens d’Islande.

Découvrir le cercle d´Or avec nous.

Seljavallalaug (côte Sud).

Première et de fait plus ancienne piscine d’Islande, elle est située en plein milieu de nulle part, non loin de la cascade de Skógafoss sur la route de Vík. Vous devrez suivre une route cahoteuse indiquant “Seljavellir”. Une fois arrivé sur le parking, vous devrez marcher 10 à 15 minutes avant de rejoindre la piscine. Comme la plupart des sources chaudes accessibles gratuitement, vous serez rarement seuls sauf si vous avez de la chance !

Découvrir la côte Sud avec nous.

Mývatn Nature Baths (Mývatn, Cercle de diamant).

Appelé par beaucoup le Blue Lagoon du nord, sa couleur bleu turquoise est identique à celle de son cousin du sud. Si vous voyagez dans le nord du pays et que vous souhaitez profiter d’un moment de détente après votre journée de visite, n’hésitez pas à vous y arrêter. Beaucoup moins fréquenté que le blue lagoon, il constitue une étape à ne pas négliger lors de votre séjour sur le cercle de Diamant.

Geosea (Húsavík, Cercle de diamant).

Aménagé juste en sortie du village de Húsavík, le spa Geosea jouit d’une vue imprenable sur le fjord. Depuis son bassin à débordement, en ouvrant l’œil et avec un peu de chance, vous pourrez même peut être apercevoir une baleine, profitant des eaux (bien plus froides) du fjord.

Grettislaug (Skagafjörður, Nord).

Perdue dans le fjord de Skagafjörður dans le nord du pays, les sources d’eau chaude sont accessibles à la belle saison moyennant une participation pécuniaire. Donnant directement sur l’océan dans lequel vous pourrez vous rafraîchir, prenez garde à ne pas trop vous approcher des prairies où, les maitresses des lieux, les sternes arctiques défendent bec et ongles leurs petits.

Viti (Askja, hautes terres).

Sans nul doute, l’endroit le plus original où vous pourrez vous baigner ! Le petit lac niché au cœur du cratère de Viti à Askja dans les hautes terres est idéal pour les personnes qui ne sont pas frileuses, l’eau ne dépassant que rarement les 30 degrés. La descente se fait sur les pentes abruptes et argileuses du cratère, à déconseiller en cas de temps humide si vous ne voulez pas rester complétement enlisé !

Landmannalaugar (hautes terres).

S’il est une des sources chaudes les plus agréables du pays, c’est sans doute la source située à Landmannalaugar. Très appréciable après une journée de randonnée, son accès se fait depuis les passerelles en bois juste à côté du camping. À noter que le site est uniquement accessible lorsque les pistes sont ouvertes à la belle saison.

Découvrir le Landmannalaugar avec nous.

Cette liste n’est pas exhaustive de la multitude de sources chaudes que vous croiserez en Islande mais vous donne déjà un bon aperçu !

Laissez un commentaire