Les incontournables

nos coups de cœur

Depuis nos premières explorations en tant que touristes, jusqu’à nos visites régulières dans le cadre de nos emplois respectifs, il a toujours été impossible de rester indifférent devant les spectacles offerts par la nature islandaise. En voici quelques “morceaux choisis”.

le Cercle d'Or

En visitant le cercle d’Or, vous pourrez explorer trois des sites les plus emblématiques du pays. À seulement 45 minutes de Reykjavík, s’ouvrent les portes du parc national UNESCO de Þingvellir, duquel il est possible d’observer la faille entre les plaques tectoniques Eurasienne et Nord-Américaine. Les plaines du parlement, traduction littérale du mot islandais « Þingvellir », ont accueilli le premier parlement en 930, qui a rassemblé les chefs des différentes familles alors installées sur les terres islandaises, faisant de Þingvellir, l’un des hauts lieux historiques du pays. En suivant la route vers l’Est, vous arriverez sur le site géothermique de Geysir. Au cœur des fumerolles et des bassins d’eau fumante, se dresse le mythique Strókkur, un geyser qui jaillit toutes les 5 à 8 minutes.  Enfin, en poursuivant la route vers les hautes terres, se niche la cascade de Gullfoss, la cascade d’or, l’une des cascades les plus emblématiques d’Islande. Elle constitue la dernière étape avant les pistes qui mènent vers les Hautes Terres, et d’où l’on aperçoit par beau temps, et assez distinctement, le glacier de Langjökull.  

Découvrir le cercle d’Or avec nous.

Visiter la côte Sud

Si vous cherchez des paysages à couper le souffle, alors ne manquez pas de visiter la côte Sud. Cascades, glaciers et plages de sable noir se succèdent entre la ville de Selfoss et le petit village de Vík. Vous découvrirez non loin de la route circulaire qui traverse la région d’Ouest en Est, les belles cascades de Seljalandsfoss et de Skógafoss, pour ne citer que les plus connues car vous en verrez des centaines d’autres beaucoup moins célèbres mais tout autant magnifiques. Par temps clair, vous apercevrez en sortie de Selfoss, le glacier d’Eyjafjallajökull, que les journalistes essaient toujours de prononcer depuis 2010 à la suite de l’éruption du volcan sous glaciaire du même nom. Le glacier de Myrdalsjökull se dresse quant à lui juste derrière la cascade de Skógafoss, d´où part la randonnée vers le col de Fimmvörðuháls, lieu où se sont formés les deux petits cratères de Magni et Móði lors de la première étape de l’éruption de l’Eyjafjallajökull. Il est possible de s’approcher facilement du glacier en accédant à la langue glaciaire de Sólheimajökull, la randonnée sur glacier ne se faisant qu’accompagné d’un guide et avec un équipement adapté. Juste avant le village de Vík, se dresse le cap de Dyrhólaey d’où le panorama sur la magnifique plage de sable noir sur le Mýrdalssandur est à couper le souffle et d’où l’on aperçoit les formations du Reynisdrangar, que vous découvrirez plus amplement depuis la plage de Reynisfjara. En été, le ballet des oiseaux et en particulier des macareux rendent la visite de ces sites d’autant plus inoubliable.

Découvrir la côte Sud avec nous. 

Skaftafell, porte d'entrée du Parc du Vatnajökull

Arrêt incontournable parmi les sites situés au bord de la route circulaire, le parc de Skaftafell est la porte d’entrée du parc national du Vatnajökull. Situé au pied des langues glaciaires du Skaftafellsjökull et du Morsárjökull, Skaftafell abrite une des rares petites forêts naturelles du pays. Si ce site est connu surtout pour la jolie cascade de Svartifoss, Skaftafell n’en demeure pas moins un formidable terrain d’exploration, aussi bien pour les randonneurs aguerris que pour ceux qui veulent simplement profiter d’une balade. Plusieurs sentiers de randonnées de difficulté et de durée variables jalonnent le parc, la randonnée offrant le panorama le plus spectaculaire étant celle menant au sommet de Kristínartíndar, même s’il faut pouvoir consacrer autour de 5 à 6 heures de randonnée, miser sur une météo très clémente et ne pas avoir le vertige ! Plus humblement, les randonnées menant à la cascade de Svartifoss ou à l’approche du glacier de Skaftafellsjökull vous prendront chacune environ 1h30, pour des points de vue qui n’en restent pas moins fascinants. 

Jökulsárlón et sa plage de diamants

Sur la route menant au village de Höfn, vous serez saisi par la beauté des paysages où se conjuguent plaines verdoyantes et fjords dans lesquels viennent se dissimuler les langues glaciaires du glacier du Vatnajökull. Le décor du site de Jökulsárlón est sans doute celui qui vous marquera le plus : des icebergs provenant du glacier du Breiðamerkurjökull se détachent et aboutissent dans la lagune de Jökulsárlón puis, au gré des marées, finissent leur course sur une plage de sable noir, appelée à juste titre la « plage de diamants ». Au milieu de ce spectacle saisissant, des phoques et de nombreux oiseaux viennent profiter des courants et de l’abondance de poissons pour se nourrir, les phoques en profitant par la même pour s’approcher des berges et observer les visiteurs.

incontournables

Le Cercle de Diamant

Situé dans le nord de l’Islande, le cercle de Diamant est le cercle d’Or du Nord. Boucle d’un peu moins de 300 kilomètres, il regroupe cinq sites principaux. Porte d’entrée du cercle de diamant à l’ouest, ce circuit vous mènera tout d’abord à la spectaculaire cascade de Goðafoss, la cascade des Dieux. En poursuivant votre route vers le petit village de pêcheurs de Húsavík, vous pourrez essayer lors d’une sortie en mer d’observer les baleines et/ou  aller profiter d’un moment de détente au spa Geosea, jouissant d’un vue exceptionnelle sur le fjord. Plus à l’Est en suivant la route 85, vous découvrirez l’immense cirque en fer à cheval d’Ásbyrgi, que vous pourrez explorer au gré d’un petit parcours en forêt. Plus en amont, sur le bassin de la rivière Jökulsá á Fjöllum, le canyon de Jökulsárgljúfur abrite la cascade de Dettifoss, la plus puissance d’Europe, un oasis au milieu d’un paysage désolé. Enfin, en repartant vers le Sud et en terminant la boucle, se situe le site de Mývatn, un concentré de zones géothermiques et de champs de lave magnifiques : un paradis ! 

Snæfellsnes, un concentré d'Islande

La péninsule de Snæfellsnes concentre nombre de paysages et de sites exceptionnels. Tout à l’Ouest de la péninsule, le glacier Snæfellsjökull et son volcan sous glaciaire, visible par beau temps depuis Reykjanes et la capitale, ont façonné le paysage. Les champs de lave s’étendent jusqu’à l’océan et se finissent en de nombreuses falaises où viennent nicher des milliers d’oiseaux. L’océan a érodé et sculpté les formations géologiques, créant tantôt des arches comme la très célèbre arche de Gatklettur à Arnastapi tantôt châteaux de basalte tel que l’étonnant Lóndrangar. La péninsule de Snæfellsnes n’a rien à envier à la côte Sud islandaise avec ses plages de sable noir comme Djúpalónssandur, où vous pourrez mesurer votre force en essayant de soulever des pierres de plus ou moins gros calibre, ou de sable blond comme la magnifique baie de Skarðsvík. En arpentant la partie nord de la péninsule, vous découvrirez les petits villages de pêcheurs de Grundarfjörður, Hellissandur et de Stykkishólmur et l’iconique montagne de Kirkjufell en forme de pointe de flèche. L’océan qui borde les côtes de la péninsule abrite de nombreux mammifères marins que vous pourrez observer depuis la terre comme sur la plage de Ytri-tunga, où les phoques se prélassent sur les rochers à marée basse, ou depuis une excursion en mer pour croiser le chemin des baleines ou des orques. Enfin, si vous souhaitez partir sur les traces de Jules Verne et vous pourrez débuter votre “Voyage au centre de la Terre”, en visitant la cave de Vatnshellir et pourquoi pas terminer votre séjour en Italie ?

Découvrir la péninsule de Snæfellsnes avec nous.

l'Islande

vous attend