Skip to main content

Suivez le déroulé des épisodes volcaniques sur la péninsule de Reykjanes

L’Islande est devenue en quelques années l‘une des destinations les plus populaires notamment en raison de ses paysages uniques. Mais quand partir en Islande? La plupart des personnes qui sont déjà parties en Islande vous diront certainement qu’on n’y va jamais une seule fois… toutefois il faut bien une première fois à tout ! Si vous n’êtes jamais allé en Islande, que vous ne pensez y aller qu’une seule fois, ou bien que vous songez y faire un nouveau voyage, voici quelques-uns de nos conseils.

L’été, la saison idéale pour partir !

Comme nous l’avions fait la première fois que nous sommes partis en tant que touristes, nous vous conseillons sans l’ombre d’un doute d’y aller en été entre les mois de juin et de septembre. L’été est beaucoup plus propice pour voyager en Islande, les conditions météorologiques risquant certainement moins de vous causer du souci pendant votre séjour (même si on peut toujours être surpris !). Vous profiterez également d’un avantage considérable par rapport au reste de l’année : la durée du jour !

Au solstice d’été, le soleil se cache seulement quelques heures derrière l’horizon sans jamais vraiment se coucher, vous laissant profiter de 20 à 21 heures de jour entre mi-juin et mi-juillet… Idéal pour aller randonner sans se soucier de l’obscurité ! C’est aussi une saison propice à l’observation des oiseaux qui arrivent pour la grande majorité entre avril et juin, notamment le très populaire Macareux moine, l’oiseau emblématique de l’Islande.

Plus tard dans la saison vers début août, la plupart des oiseaux repartent d’Islande ; les macareux retournant en mer autour de mi-août, certaines régions comptant encore quelques jeunes, notamment sur les îles Vestmann dans le sud. Si le ciel se dépeuple de nos amis à plumes, c’est pour laisser place à un autre spectacle exceptionnel : celui des aurores boréales. Visibles à partir de mi-août lorsque les nuits sont suffisamment sombres, le mois de septembre est sans doute le mois idéal pour leur observation, vous permettant de profiter également de la fin de l’été islandais et des jolies couleurs de l’automne !

Partir hors saison, ce qu’il faut savoir

Pour ceux et celles qui ne souhaitent pas partir pendant la haute saison estivale pour diverses raisons, voici ce à quoi vous pouvez vous attendre :

  • Les mois d’octobre – novembre : si vous voulez venir hors saison à cette période de l’année, les nuits sont plus longues mais la durée du jour laisse toutefois le temps de profiter de la douce lumière hivernale. Attention toutefois, la météo est capricieuse, des tempêtes peuvent survenir, il est donc préférable de rester flexible dans son itinéraire et/ou de faire un circuit en étoile avec un logement fixe sur plusieurs jours (sur Reykjavík par exemple).
  • Les mois de décembre – janvier : si vous souhaitez venir à cette période, sachez que la durée du jour est d’environ 4 heures, la journée la plus courte étant le 21 décembre, lors du solstice d’hiver. Cette période de l’année est toujours pleine d’incertitude en matière de météo : tempête, vent, neige… il y a toujours un risque de voir son vol annulé ou retardé et que les routes soient fermées. Toutefois, le 31 décembre est sans doute à ne pas manquer, la garantie d’une soirée riche en feux d’artifice ! Plus que jamais, l’idéal est de réserver un logement unique, de faire des excursions à la journée et donc rayonner en étoile à partir de Reykjavík.
  • Les mois de février – mars sont les mois d’hiver où l’on peut en général espérer voir des paysages enneigés (la neige peut arriver plus tôt, notamment dans le Nord et l’Est de l’île). De manière identique aux mois de décembre et janvier, il est préférable de disposer d’un emploi du temps plutôt flexible pour pouvoir composer avec la météo.
  • Les mois d’avril – mai : hiver, printemps, été ? Difficile de le savoir, les mois d’avril et de mai se suivent mais ne se ressemblent pas. Le mois d’avril est, contrairement au mois d’avril en France, un mois plutôt hivernal avec de gros écarts de température entrainant notamment des épisodes de gels et dégels, certains sites pouvant être fermés pour cette raison. C’est en général à partir de mi-mai que l’on peut considérer que l’été islandais débute même si dans les faits, il est fêté le premier jeudi après le 18 avril chaque année.

En bref…

Vous trouverez ci-dessous un petit résumé par mois avec les principales caractéristiques et activités à faire. À noter que le code couleur va du rouge (non réalisables à la période choisie) au vert foncé (période totalement adaptée).

  • L’accès aux hautes terres est possible en dehors de l’été avec un véhicule modifiée (mais interdit par les compagnies de location de voiture ou du moins, vous ne serez pas couvert par l’assurance en cas de problème ou d’accident)*
  • Les randonnées et treks sont praticables en période estivale. En dehors de cette période, il faut disposer d’une expérience solide en alpinisme**
  • Les randonnées sur glacier sont réalisables accompagnées par un guide***
  • De même que les randonnées sur glacier, les grottes de glace se visitent accompagné par un guide. À noter qu’en été, vous pourrez visiter une seule grotte de glace sur le glacier Kötlujökull****

En résumé, l‘Islande vous offrira une expérience unique quelle que soit la saison que vous choisirez mais vous profiterez pleinement de votre voyage en Islande en y allant à la période qui regroupe le maximum de vos centres d‘intérêts.

Retenez bien :

  • La météo contrôlera votre voyage : souvent imprévisible, le temps peut changer rapidement même en l‘espace de quelques minutes ou kilomètres. Les températures moyennes peuvent varier d’une région à l’autre (le Nord et l’Est du pays étant de manière générale des régions plus froides) et oscillent en été entre 5° à 15°C et en hiver de -5 à 5°C, même si elles peuvent être beaucoup plus froides en fonction des années. La température ressentie, elle, sera très variable, notamment à cause du vent, très fréquent sur l‘île en été comme en hiver. Il vous faudra consulter le site météorologique islandais pour disposer d‘informations les plus fiables possibles : https://en.vedur.is/
Équipement de camping
  • Vous ne pourrez pas faire le même itinéraire en été et en hiver : pour deux raisons principales : la durée du jour et les conditions météorologiques. En hiver, les conditions de route et de visibilité vous imposeront parfois un rythme beaucoup plus lent voire vous stopperont, les routes pouvant subir des fermetures. Nous vous conseillons vivement de consulter ce site internet où vous pourrez suivre les conditions de route en temps réel : https://umferdin.is/en
  • Vous ne verrez pas les mêmes choses en été et en hiver : nous vous conseillons vivement de penser à ce pourquoi vous voulez venir en Islande lors de la planification de votre voyage. Si vous êtes attiré par la randonnée, les oiseaux, l‘observation des baleines et globalement les activités en plein air, préférez l’été. Si vous souhaitez voir les aurores boréales, randonner sur glacier ou visiter une grotte de glace, l’hiver sera sans doute un choix plus judicieux.

Laissez un commentaire